DES MINIATURES PERSANES

par Clémence Philippon

Exposition d’un florilège de dix miniatures persanes contemporaines, réalisées par l’artiste ouzbek Davron Toshev dans les années 2000.

Ouverture de l’exposition le 14 novembre 2019 à l’Institut Catholique de Paris, au sein de la Bibliothèque de Fels : 74 rue de Vaugirard, 75006 Paris.           

(ill.1) Davron Toshev, Portrait du Roi philosophe s’adonnant aux plaisirs, inspiré du Shāhnāmeh – Le Livre des Rois de Ferdowsi – Boukhara – Ouzbékistan – Années 2000.

Dans le cadre du colloque Quel maître ? Quel disciple ? qui se tient les 14 et 15 novembre 2019 à l’Institut Catholique de Paris, il a semblé opportun d’accompagner ces conférences d’une iconographie originale. Ainsi, l’artiste Davron Toshev a été invité à présenter une sélection de ses œuvres dans l’espace d’exposition de la Bibliothèque de Fels.

Continuer la lecture

CHRONIQUES DE VIE, Javier Silva Meinel

Exposition du 5 au 29 Novembre 2019, Galerie Younique, 65 rue Pascal 75013 Paris – 06 26 76 36 33 Mardi-Samedi 16h-20h

compte-rendu par Alain Cardenas-Castro

Galerie installée depuis bientôt quinze ans dans un arrondissement de la capitale qui prône une diversité culturelle, la galerie Younique présente une vingtaine d’œuvres des années 1990 à aujourd’hui d’un des photographes péruviens contemporains les plus reconnus. Cette première exposition a reçu l’appui de l’Ambassade du Pérou en France pour l’inauguration de Quipu, la Quinzaine du Pérou en France. L’événement donne toute son importance à Javier Silva Meinel.

Continuer la lecture

JUAN MANUEL CÁRDENAS CASTRO. Exposition monographique au Museo Histórico regional – Casa del Inka Garcilaso de la Vega, Cusco, Pérou (9)

Cette livraison constitue le neuvième article relatif à l’œuvre de Juan Manuel Cardenas-Castro. Je rappelle que les précédents contenus sont consultables sur le blog.

par Alain Cardenas-Castro

Ma dernière mission au Pérou s’est déroulée du 25 septembre au 18 octobre 2019. Elle a eu pour objectif de suivre et coordonner l‘exposition que j’ai conçue et réalisée sur le peintre Juan Manuel Cárdenas Castro. J’ai pu ainsi développer le projet d’itinérance régional de cet événement muséal.

Les vingt-huit peintures, gouaches et dessins qu’il m’a été permis de choisir dans les fonds de six collections privées ont parfaitement reflété l’œuvre de Juan Manuel Cardenas-Castro, représentant majeur et précurseur du courant pictural indigéniste au Pérou.

 

Cet événement Juan Manuel Cárdenas Castro fait partie du projet global de recherche et de revalorisation de l’œuvre du peintre cusquénien et également de la lignée familiale des peintres Cardenas à laquelle il appartient. Cette manifestation est le résultat d’un travail d’équipe qui s’est partagé entre la France et le Pérou. La manifestation a été largement relayée auprès du public par les organes de la presse locale durant mon séjour qui a duré trois semaines.

(ill. 1) L’exposition Juan Manuel Cárdenas Castro dans la salle d’exposition temporaire du musée historique régional de Cusco. © Pierre-Henry Cardenas-Castro

Continuer la lecture

Gabrielle Haardt, sculptrice de bijoux

Exposition des œuvres de Gabrielle Haardt, sculptures & bijoux. Du 23 octobre au 5 novembre 2019, Galerie Martel Greiner, 71, boulevard Raspail, Paris 6e – 01 45 48 13 05

 

Compte-rendu par Alain Cardenas-Castro et Christophe Comentale

L’année 2019 rend hommage à une créatrice dont l’originalité et l’esthétique ont été quelque peu écartées de la scène des arts ces derniers temps. Cet oubli est réparé au fil de deux événements qui redonnent sa place à cette sculptrice grâce à une exposition et à la sortie conjointe d’une importante monographie. Une énergie et un goût de la ligne qui ont cette même intensité libre que l’on trouve chez des artistes comme Moore ou à la lecture de pièces chinoises chan (courant devenu le zen japonais), peintures ou ivoires…

Continuer la lecture

Les manuels de peinture

par Christophe Comentale

Le statut de l’artiste chinois est et reste particulier au fil des dynasties. En tout premier lieu, la technique doit être maîtrisée à un degré tel que l’artiste doit s’être complètement libéré de toute contrainte gestuelle. Alors seulement, il sera en mesure de développer les thèmes qui lui tiennent à cœur. Ainsi, les apprentis-peintres ont-ils des modèles auxquels ils recourent pour s’entraîner à copier tous les thèmes possibles, il s’agit des manuels de peinture. On en trouve déjà trace dans les nombreux manuscrits découverts à Dunhuang, mais c’est avec la dynastie des Ming (1368-1644) que l’imprimerie a laissé des témoignages nombreux de ce type de manuel, ce qui est lié au développement particulièrement intense de l’image, connue par les éditions xylographiques qui en conservent la mémoire. C’est aussi sous les Ming que l’estampe en couleurs est à son apogée et produit des impressions polychromes particulièrement réussies et souvent copiées, permettant ainsi de véhiculer ces modèles innombrables. Un des documents particulièrement représentatifs de ce type d’édition est le « Studio des dix bambous » (shizhuzhai huapu).

Une typologie vaste de manuels didactiques

(ill.1) Le Corpus des antiquités en planches, « Bogutulu » [ 博古图录]

L’on se doit de mentionner d’autres manuels de peinture afin de montrer l’importance prise par ce type de documents et également la diversité de ces manuels, d’intérêt parfois inégal. Ainsi, parmi ces nombreux recueils, l’on peut distinguer le « Jiya huapu »[集雅画谱], « Shiyü huapu »诗余画谱[ ], « Huasou » [画薮 ], « Xuehu meipu » [雪湖梅谱], Chengshi zhupu [ 程氏竹谱], Chengshi mofan [程氏墨范], Baiyong tupu [ 白咏图谱], Baimei tupu [ 百美图谱], Suoyuan shipu [索园石谱 ],.. Ces volumes, à contenu didactique, se rapprochent parfois d’autres ouvrages encyclopédiques plus larges, couvrant davantage de domaines, tels le Corpus des antiquités en planches, « Bogutulu » [ 博古图录] (ill.1), sorte de sommaire illustré relatif aux pièces antiques, en particulier jades et bronzes, des notices précises accompagnent chaque planche xylographique, « Renjing yangqiu » [人镜阳秋], « Tiangongkaiwu » « Wujingzongyao [武经总要 ], Yangzhang tujie » [ 养正图解], « Guifan tushuo [闺范图说 ], Zhuangyuan tushuo [ 状元图考]. Quelques ouvrages, devenus, comme tous ceux cités, très rares en édition originale, ont fait l’objet de retirages successifs. Certains de ces ouvrages sont considérés comme particulièrement représentatifs du savoir et des centres d’intérêt des clercs.

Continuer la lecture

Juan Manuel Cárdenas Castro, peintre indigéniste

Museo Histórico régional – Casa del Inka Garcilaso de la Vega, Cusco, Pérou, exposition d’œuvres inédites, du 1er au 15 octobre 2019.

Annonce d’exposition

De temps à autre il est opportun de devancer un événement. Nous entendons par là d’annoncer ce qui va advenir : nous avons souhaité faire part à nos lecteurs de la tenue du 1er au 15 octobre 2019 au Musée historique régional de la ville de Cuzco de l’exposition Juan Manuel Cárdenas Castro.

Cette manifestation permettra pour la première fois de faire le point sur cet artiste qui fait l’objet d’une  thèse en cours. Nous rappelons aux lecteurs dans la partie références bibliographiques quelques articles parus et éclairant sur différents axes particuliers de sa création.

Il est très possible qu’une itinérance de l’exposition intervienne dès 2021, voire 2022 selon les possibilités des différentes institutions contactées.

Continuer la lecture

De la nouvelle apparition des formes contraintes et desservies : le cutter

par Alain Cardenas-Castro et Christophe Comentale

Le XXIe siècle ne cesse de décliner des contingents de produits de consommation courante voire virtuelle comme en réaction spontanée à une perte d’autonomie et face  à laquelle différents artistes ont opté pour des choix autres. Un des grands maîtres de ce courant informel est Claude-Nicolas Ledoux, il n’a cessé de faire école depuis lors.

Avec ses œuvres uniques Wahiba Daoussi a donné un nouveau souffle à ses objets de déréliction. Avec minutie elle nous oriente vers une approche intime des objets rappelant celle de Morandi.

Wahiba Daoussi, Le cutter (2019), pastel sur carton, 21 x 30 cm (coll. Privée) © Wahiba Daoussi

Continuer la lecture

A propos d’une photographie de Max T. Vargas et d’une chronique de Manuel Beltroy : recherches croisées pour préciser l’âge de Juan Manuel Cardenas-Castro (8)

par Alain Cardenas-Castro

Afin de lever l’ambiguïté quant à la date de naissance de Juan Manuel Cardenas-Castro pour laquelle il y a un doute concernant l‘année[1], j’ai entrepris d’analyser en détail la photographie la plus ancienne connue à ce jour dans le corpus des documents iconographiques de la famille Cárdenas (ill. 1) tout en tenant compte des informations provenant d’un article paru en 1964 dans un quotidien péruvien. En croisant ces nouvelles données avec celles antérieures, j’ai pu obtenir une date probable venant réduire les interrogations sur l’année de naissance de Juan Manuel.

(ill. 1) Maximiliano T. Vargas. Tirage argentique contrecollé sur carton brun, recto (s.d.), 11,5 x 18,5 cm, avec montage 13,5 x 20 cm (Col. A. Cardenas-C.)

Continuer la lecture

De la linogravure appliquée à mes estampes, à mes livres et aux peintures

par Alain Cardenas-Castro

L’histoire de cette technique et de ce matériau renvoie à des périodes et à des lieux autres. J’ai privilégié mon parcours et les rencontres avec des œuvres de divers créateurs comme Pablo Picasso ou Manuel Fiorini comme autant Leopoldo Méndez ou Charles-Hossein Zenderoudi.

J’ai adapté ce matériau et les tirages d’œuvres qui sont réalisées à partir de matrice que je grave à différents types de mes œuvres, autant les multiples que les œuvres dites uniques.

Continuer la lecture