Œuvres au lavis, sculptures de Yang Ermin et pierres à encre de sa collection

Musée Marcel Sahut, Volvic, du 21 septembre au 30 novembre 2019.

Commissariat de Christophe Comentale et Gwenn Gayet

Grâce au dynamisme éclairé du maire de Volvic, Mohand Hamoumou, le musée Marcel Sahut qui a fait l’objet d’une récente rénovation, continue de mettre en œuvre une politique d’expositions ouvertes. Il accueille l’œuvre de Yang Ermin, au total une quarantaine de lavis réalisés des années 80 à 2019, ainsi que deux sculptures en bronze de ce créateur.

Yang Ermin devant une œuvre récente lors de l’inauguration de son exposition. (à gauche) Yang Ermin, (2e à gauche, le maire de la ville, Mohand Hamoumou), des membres du Conseil municipal, parmi lesquels Daniel Baptiste, Nicole Laurent ; (à droite) Gwenn Gayet, directrice du Musée Sahut.

Continuer la lecture

A quoi rêvent les forêts ?

Expositions des œuvres d’Anouck Durand-Gasselin

Musée Denys Puech (Rodez), du 5 octobre 2019 au 12 janvier 2020

Galerie Réplique (Rodez), du 5 au 26 octobre, les vendredis, samedis et dimanches.

Une centaine d’œuvres d’Anouck Durand-Gasselin réalisées sur alu, plexiglas ou verre, en plâtre aussi, vont tirer parti de deux des trois niveaux du musée Denys Puech, vaste hôtel particulier construit — comme l’Institut de Paléontologie Humaine — en 1911. Un lieu qui sied tout à fait aux recherches de cette plasticienne et photographe dont le parcours est à mi-chemin entre science et enchantement. Une rigueur qui, heureusement n‘enlève rien aux délires de la Nature, source de vie, de plaisir et de remises en cause. Portrait d’une néonaturaliste de l’image.

par Christophe Comentale

 

Continuer la lecture

De la linogravure appliquée à mes estampes, à mes livres et aux peintures

par Alain Cardenas-Castro

L’histoire de cette technique et de ce matériau renvoie à des périodes et à des lieux autres. J’ai privilégié mon parcours et les rencontres avec des œuvres de divers créateurs comme Pablo Picasso ou Manuel Fiorini comme autant Leopoldo Méndez ou Charles-Hossein Zenderoudi.

J’ai adapté ce matériau et les tirages d’œuvres qui sont réalisées à partir de matrice que je grave à différents types de mes œuvres, autant les multiples que les œuvres dites uniques.

Continuer la lecture

Regard sur les paysages de Magali Martija Ochoa : carnets au pastel gras et peintures à l’huile

par Alain Cardenas-Castro, Christophe Comentale et HU Jiaxing

Plusieurs rencontres avec Magali Martija Ochoa ont permis une familiarité progressive aux œuvres de cette artiste éclectique. Un article à paraître dans la revue Art et Métiers du livre (éd. Faton), a été le déclencheur de ces entretiens. Pour la présente livraison, nous avons privilégié le thème du paysage au sein d’un florilège d’œuvres choisies en raison de leur intérêt intrinsèque et esthétique.

(ill. 13), extrait de À avec accent, double-page, 50 pages, 17 x 11,5 cm, pastel gras, huile et crayons sur papier, couverture en papier peint, dos cousu, 2018.

Continuer la lecture

Les succès de la peinture de personnage : étude d’une série de portraits de Dong Baichuan

par Christophe Comentale

Dong Beichuan, Les 26 personnages, Musée chinois du quotidien, du 15 au 30 juin 2019, Ô marches du Palais, 2 bd Jean Jaurès, Lodève.

Depuis l’inauguration en 2018 du musée chinois du quotidien, et même depuis plusieurs années, le centre culturel Ô marches du Palais a mis l’accent sur l’importance des échanges culturels Est-Ouest. C’est dans ce même esprit qu’un créateur chinois, Dong Baichuan, exposera un florilège de 26 œuvres, des paysages et des personnages au premier niveau de l’établissement, réservé aux expositions temporaires.

Continuer la lecture

A propos du 64e Salon de Montrouge

par Alain Cardenas-Castro et Christophe Comentale

Du 27 avril au 22 mai 2019 ; de 12h à 19h, 7j/7
. Ouvert les jours fériés.                              Le Beffroi, place Émile Cresp, 
Montrouge.
 M 4-Mairie de Montrouge

Le parvis de la mairie de Montrouge et le beffroi où se tient le 64e Salon de Montrouge. Scènes au fil des stands. On était passés voilà un certain nombre d’années, quand le Salon investissait aussi les étages et présentait des artistes qui passaient un temps fou devant des matériaux assez traditionnels, voire peut-être assez nocifs pour l’environnement, par exemple en ôtant à la Nature des pans de sa richesse : pierre, pigment,…

Continuer la lecture

D’un thème récurrent, fascinant et honni, le faune

A propos de La détresse du faune, œuvre de Nicolas Lebel alias Lebelen

par Christophe Comentale

Pour sa réouverture en juillet 2018, le musée des arts et des sciences de Lodève, ancien Muséum devenu musée de Lodève, a tablé sur un thème a priori fédérateur, celui du faune dans l’art occidental classique et moderne.

Des faunes ?

Il y en a dans toutes les collections de France, de Navarre et d’outre-monts. L’équipe scientifique du musée a pu, outre un faune gigantesque dû au sculpteur Paul Dardé qui a, par ailleurs, les honneurs d’une partie du rez de chaussée, à l’aide de prêts des musées de France, obtenir des prêts de pièces antiques, médiévales, renaissantes et contemporaines. Belles pièces de l’école italienne, des Nabis, beaucoup de faunes dus à Picasso aussi.

Choix étincelant mais pour le moins incomplet. La visibilité était excellente…

Pendant ce temps, au même moment aux Marches du Palais, le musée chinois du quotidien ouvrait également. Le complément naturel du musée des arts et des sciences de Lodève…

La détresse du faune (2018), huile sur toile, 150 x 200 cm

Continuer la lecture

Du point à la ligne est – ouest ou De la peinture au signe

9 mars 2019, INHA (Institut National d’Histoire de l’Art), Paris.

Conférence par Alain Cardenas-Castro, plasticien, chercheur et médiateur en art contemporain au Musée de l’Homme – MNHN et Christophe Comentale, conservateur en chef honoraire au Muséum, Conseiller scientifique au Musée chinois du quotidien.

Une synthèse de quelques points forts est donnée ci-dessous.

Est – Ouest, les points de vue relatifs à l’esthétique de l’Asie sinisée ou de l’Occident ne cessent d’aboutir à des comparaisons sur les approches des créateurs, de leurs sujets, des techniques utilisées pour parvenir à un seul et unique constat : devant l’œuvre, en l’occurrence, surtout l’œuvre peint dont il sera question, – mais avec quelques exemples pris à d’autres disciplines artistiques – , tout est matière ou structure, chair ou os !

Continuer la lecture

Art Paris 2019, une édition particulière ?

Salon Art Paris, compte-rendu narratif.

Du 4 au 7 avril 2019, sous la nef du Grand Palais, une 21e édition pour ce salon annuel Art Paris avec le développement d’un format dans le ton d’une foire internationale partagée sur deux thématiques : scène française d’un autre genre  et Étoiles du Sud avec exploration de l’art de l’Amérique du Sud.

par Alain Cardenas-Castro et Christophe Comentale

Cette année, une foire d’art contemporain qui conforte et cultive une identité particulière depuis plus d’une vingtaine d’années, approche qui met régulièrement en avant de nouvelles découvertes. L’accent est mis sur les scènes européennes envisagées de l’après-guerre à nos jours en proposant un tour d’horizon au fil d’une création internationale avec focus sur l’Asie, l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Amérique latine.

Continuer la lecture

Portrait reconstitué. CHENG Fu-Lung, la tentation de l’Occident

par Christophe Comentale et Alain Cardenas-Castro

Comme de nombreux créateurs, notamment asiatiques, Chinois ou Taiwanais, après avoir effectué son service militaire obligatoire et une fois son diplôme de l’Académie nationale des arts en poche, section peinture, Cheng Fu-Lung [ZHENG Fulong郑富隆] grâce à l’aide de la famille décide de découvrir la France vers la fin des années 80..

Cheng Fu-Lung, La chambre (1985), Huile sur toile, 130 x 196 cm.

Continuer la lecture