法国现当代小众艺术家介绍-1:杰奎琳·里卡德

柯孟德著    Sabine WANG [王诗莹]  翻译

近些年来法国现当代艺术家的实践其实越发多样化,但这一现象并没有在亚洲现当代艺术研究中得到很好的体现。这是一个非常令人遗憾的现状,因为法国现当代艺术的实践先锋中,有许多人的思考是温和却充满了人与自然神奇的想象力,有一种悲天悯人的浪漫人文主义情怀,非常值得研究。

艺术创作手法更是在传统手工技艺传承发展与充沛创作激情的结合下得到了完美的平衡。

今天这篇文章想要与大家讨论的就是这样一位优秀的法国现当代艺术家杰奎琳·里卡德(Jacqueline Ricard),有不少优秀的法国文艺评论家对于其创作理念与创作手法都做出过热情洋溢的评价。我个人觉得她的创作经历更是对成长中的亚洲青年艺术家的艺术创作有一定的启示性和借鉴意义。


图片1:杰奎琳·里卡德


Continuer la lecture

NOTULE. À propos d’une œuvre. Des croix nommées svastikas, un livre d’artiste emblématique de Li Xinjian

par Christophe Comentale

(ill.1) Li Xinjian contrôlant la finition d’un obélisque à motifs de svatsikas (ca 2010), photo ChC

Les attractions Est-Ouest n’ont cessé de susciter des envies, des désirs d’approches autres à l’œuvre, en Chine comme en Occident. Si la lithographie, la sérigraphie puis l’installation ont permis aux artistes plasticiens  de produire des œuvres  qui ont su conserver toute leur sinitude, les plus grands créateurs savent poursuivre des chemins où leur imaginaire sait s’emparer de parcelles de l’univers bien à eux.

Continuer la lecture

Portraits d’hier et de demain (4) Rencontre avec le peintre et sculpteur Juan Bravo Vizcarra

Un premier voyage, un retour à mes racines péruviennes, et ce qui était en même temps une mission d’étude sur l’art contemporain qui entoure ma création, m’a mené à Cuzco en juillet 1988. Lors d’une promenade sur des vestiges archéologiques de Saksaywaman [Saqsaywaman ou Sacsayhuamán] (mot quechua signifiant « rapace content » ou « repu »), est une forteresse inca ou un centre religieux dédié au Soleil et à d’autres dieux incas, le lieu est situé à deux kilomètres de la ville de Cuzco. Construite vers le XIIIe siècle, très probablement dans un but défensif ou religieux, la forteresse se trouve à 3 700 m d’altitude. Ses murs s’étalent en zigzag sur trois niveaux. Elle a la forme d’une tête de puma, animal sacré dans la tradition inca. C’est là, à quelque deux kilomètres de la ville de Cuzco, que j’ai fait la rencontre de Juan Bravo Vizcarra.

par Alain Cardenas-Castro


Portrait. Rencontre avec Juan Bravo Vizcarra, Cuzco, 1988 / Alain Cardenas Castro
vidéo 8, 15 min (extrait).
Document réalisé lors d’une mission d‘étude sur l’art contemporain au Pérou en 1988.

Continuer la lecture

Portraits d’hier et de demain (3) De la peinture murale péruvienne : À propos de deux œuvres de Tadeo Escalante, muraliste du Sud-andin (1)

Rapport succinct d’une mission de recherche menée en octobre 2019 dans la région de Cuzco. Durant ce séjour de recherche, l’auteur a pu fournir un ensemble de photographies inédites. L’accès parfois difficile aux lieux n’a pas pu permettre une qualité toujours identique de ces documents. Ils sont complétés par une iconographie justifiée dans la partie bibliographique.

par Alain Cardenas-Castro

En Amérique latine, la peinture murale est souvent associée au mouvement constitué par les peintres muralistes mexicains[1]. Toutefois, cette technique a été utilisée couramment au Pérou. Depuis les premières grottes ornées, comme celle de Toquepala[2] (ill. 1), jusqu’aux réalisations plus récentes des peintres péruviens, Carlos Quispez Asin (1900-1983) (ill. 2), Juan Bravo Vizcarra (1922-2016) (ill. 3) ou Jorge Chirinos (1968) (ill. 4), la peinture murale au Pérou s’est renouvelée continuellement.

Continuer la lecture

ŒUVRES magiques et médusées d’Alain Cardenas-Castro

ŒUVRES magiques et médusées

par Marie-Paule Peronnet et Christophe Comentale

Les liens Est-Ouest d’Alain Cardenas-Castro trouvent toute leur place dans la galerie Younique, attachée à la promotion d’artistes latino-américains. Et, younique aussi, cette fresque réalisée in situ pour l’événement !

Continuer la lecture

Portraits d’hier et de demain (2) Juan Diego Vergara Ormeño, le plasticien péruvien

À propos de l’exposition Juan Diego Vergara « Le peintre voyageur et autres histoires ».

par Alain Cardenas-Castro et Christophe Comentale

L’art contemporain reste le creuset des expérimentations les plus surprenantes, parfois de celles qui n’iront pas au bout de processus esthétiques ou d’étoffement d’une idée, d’un thème. Le statut d’artiste continue d’être insaisissable, irrationnel presque, à l’aune des manifestations dont le format, le contraste ne sauraient se substituer à des regards extérieurs. C’est là où l’observation de l’historien de l’art rejoint la quête patiente de celui qui va être en recherche de soi, des autres… Portrait d’un artiste émergent et polymorphe.

Le carton d’invitation (ill.1et 2) de son exposition, de celle qui a eu lieu du 20 février au 1er mars dans les ateliers d’artistes de Belleville, est un autoportrait à mi-corps en veste tyrolienne et pochette. Tourné vers le public auquel est destinée cette information, il reste quelque peu mystérieux, tenant de la main gauche une carte d’identité quelque peu simplifiée où il est indiqué qu’il fait 1,85 m et est né le 7 septembre 1972. Ce jeune quinquagénaire, filiforme, accueille ainsi le visiteur en quelques formules qui résument son être, vie et œuvre, tandis qu’un sourire charmeur lui dévore le visage. Le tout sous un regard intense.

Un court texte, du peintre  voyageur (ill. 5) au peintre collectionneur (ill. 6) résume assez bien l’atmosphère de la galerie et le contexte de l’accrochage.

Continuer la lecture

Pavan, Une humanité dévoilée

Lors d’une visite au Salon Art Montpellier, foire méditerranéenne des arts contemporains, qui s’est tenu du 8 au 11 novembre 2019, nous avons eu l’occasion de voir le travail d’un fresquiste et peintre, Patrick Pavan. Alyzée Duvic, historienne de l’art et agent de l’artiste, a eu l’amabilité de fournir la présentation ci-après sur ce parcours d’un fresquiste hors normes ! [ChC].

(Fig.1) Patrick Pavan sculptant une silhouette humaine dans un mur de béton chez un particulier.

Continuer la lecture

Marc Brunier-Mestas, graveur. Êtres hybrides et succubes : essai de typologie.

par Christophe Comentale

En marge

En marge d’un portrait à paraître en 2020 dans la revue bimestrielle Art et métiers du livre, et afin d’accompagner une journée de recherches au Musée chinois du quotidien sur les formes étranges et les êtres hybrides, quelques créations de Marc Brunier-Mestas liées à ce vaste thème sont présentées ci-après. Elles constituent le florilège d’une visite à son exposition qui a eu lieu en septembre 2019 au centre culturel du Creux de l’enfer de Thiers.


Ci-dessus, à gauche, salle d’exposition du Creux de l’enfer, à droite, dépendances.


Continuer la lecture

De la nouvelle apparition des formes contraintes et desservies : le cutter

par Alain Cardenas-Castro et Christophe Comentale

Le XXIe siècle ne cesse de décliner des contingents de produits de consommation courante voire virtuelle comme en réaction spontanée à une perte d’autonomie et face  à laquelle différents artistes ont opté pour des choix autres. Un des grands maîtres de ce courant informel est Claude-Nicolas Ledoux, il n’a cessé de faire école depuis lors.

Avec ses œuvres uniques Wahiba Daoussi a donné un nouveau souffle à ses objets de déréliction. Avec minutie elle nous oriente vers une approche intime des objets rappelant celle de Morandi.

Wahiba Daoussi, Le cutter (2019), pastel sur carton, 21 x 30 cm (coll. Privée) © Wahiba Daoussi

Continuer la lecture