Les peintures, livres d’artiste,  installations de papier de Yuan Chin-taa

Au musée Marcel Sahut de Volvic.

Du 29 septembre au 3 novembre 2017 a lieu le deuxième volet de l’exposition itinérante qui, du Salon international du livre d’artiste Pages en mai s’achève dans la région Auvergne avant de se poursuivre en novembre et décembre prochains au centre multiculturel de Lodève, OMDP.

Continuer la lecture

Didier Scuderoni : au fil des peintures et des sculptures, 30 années de création

Didier Scuderoni Natures Est-Ouest : œuvres au lavis de Didier Scuderoni et Yang Ermin.

Espace culturel de Baoding (province du Hebei, Chine). Du 21 septembre au 5 octobre 2017. Catalogue bilingue français-chinois.

Né en 1964 à Privas, dans le département de l’Ardèche, de père italien et de mère normande, Didier Scuderoni s’intéresse très tôt au dessin et aux images. Adolescent, il va montrer sa soif de créer en réalisant de nombreux dessins au fusain. A 15 ans, il fait des pastels gras, puis, à 17 ans ; exécute sa première peinture murale extérieure.

Titulaire d’un diplôme d’ébéniste puis de peintre en lettres, c’est dans cette dernière filière  qu’il s’oriente, il complète ensuite son expérience professionnelle par une formation de céramiste et une formation de plasticien orientée vers le travail des résines.

Bon vivant, tourné vers les plaisirs que l’existence sait donner, Didier Scuderoni alterne travail et voyages, d’où les nombreux séjours effectués au Burkina-Fasso, au Togo, au Ghana, en Italie, en Grèce, Egypte, Espagne, Portugal, Grande Bretagne, Hollande puis en Chine et à Taiwan.

Didier Scuderoni, sculpteur muraliste et peintre                       © Didier Scuderoni

Continuer la lecture

Parcours d’un fresquiste : formation, expériences et approches autres

Par Alain Cardenas-Castro

A l’issue du colloque organisé autour de l’exposition « La peinture au pigment de Dunhuang   • 敦煌岩彩画 », colloque  mis en place dans le cadre de la convention triennale entre l’Académie de Dunhuang et le Muséum national d’Histoire naturelle 5 chercheurs — cinq peintres-fresquistes de l’institut de Dunhuang, et deux chercheurs du Muséum, ont proposé leurs « Regards Est – Ouest sur les murs et fresques et l’art contemporain » au Centre multiculturel OMDP de Lodève, le 1er septembre 2017.

QUELQUES RAPPELS

Lors de cette journée de réflexion et de recherche j’ai présenté mon parcours de plasticien fresquiste et médiateur-chercheur au Muséum, depuis ma formation à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts (ENSBA) jusqu’à mes investigations actuelles. Ce parcours s’effectue autour des liens entre la peinture murale et le livre en passant par les différentes recherches et productions plastiques que j’ai pu mener.

Cette présentation s’est articulée en trois parties : d’abord, la partie dédiée à la formation à la technique de la peinture à fresque que j’ai suivie à L’ENSBA, ensuite, celle englobant les différentes expériences menées au cours de mon parcours artistique en tant que muraliste. Ces expériences convergent pour certaines vers mes activités de muséographe au travers d’exemples choisis. Enfin, la dernière partie, regroupe des approches expérimentales en art mural, qui participent de mes recherches plastiques, provoquant une synergie ouverte.

Continuer la lecture

Le renouveau de la peinture contemporaine au pigment de Dunhuang          

Huang Liuwen, Naissance (2016) couleurs minérales sur papier, 150 × 120 cm.             黄留芳 出生 纸本、矿物色。

Compte-rendu d’exposition

Centre multiculturel OMDP de Lodève du 1er au 29 septembre 2017

par Christophe Comentale

▀ Quarante-quatre œuvres peintes au pigment par 18 artistes travaillant à Dunhuang constituent les fleurons de l’exposition Le renouveau de la peinture au pigment de Dunhuang. Les oeuvres occupent quelque 800 m2 répartis sur les trois niveaux de cette église, un bâtiment construit en 1863, qui a conservé différents éléments peints à fresque. Le bâtiment, a été restauré et mis aux normes permettant la tenue d’expositions répondant aux demandes internationales. Il a, par ailleurs, conservé quelques éléments peints à fresque au XIXe siècle, cette heureuse coïncidence montre l’importance d’une technique extrêmement connue et populaire Est-Ouest.

Continuer la lecture